Le nantissement d’un contrat d’assurance vie

L’assurance de prêt n’est pas obligatoire dans le cadre d’un emprunt immobilier. Pour les personnes disposant d’une épargne suffisante, il est possible de nantir une partie de son épargne afin de garantir son crédit immobilier et de s’affranchir du coût généré par l’assurance de prêt.

En général, l’emprunteur choisira de nantir son contrat d’assurance vie, qui constitue une épargne parfaitement adaptée à ce type d’opération financière.

Ce qu’il faut retenir

  • Le nantissement d’un contrat d’assurance vie est recommandée aux personnes âgées désireuses de contracter un crédit immobilier
  • Le nantissement d’un contrat d’assurance vie est parfaitement aux investisseurs locatifs dans le cadre d’un prêt in fine, pour des raisons fiscales.

Le nantissement d’un contrat d’assurance vie

Si l’emprunteur dispose d’une épargne suffisante, il peut choisir de nantir une partie de son épargne auprès de sa banque afin de garantir le remboursement de son crédit immobilier. Il s’agit d’un contrat par lequel l’emprunteur affecte une partie de son épargne en garantie de son crédit immobilier.

En règle général, l’emprunteur choisira de nantir son contrat d’assurance vie, qui constitue une épargne parfaitement adaptée à ce type d’opération financière.

A qui s’adresse le nantissement du contrat d’assurance vie ?

Le nantissement d’une partie de l’épargne permet à l’emprunteur de s’affranchir du coût généré par l’assurance de prêt immobilier.

Ce type d’opération financière s’adresse aux personnes âgées qui disposent d’une épargne suffisante pour garantir leur crédit immobilier. En effet, le coût de l’assurance de prêt est souvent prohibitif pour les personnes âgées désireuses de contracter un prêt immobilier. Celles-ci auront tout intérêt à nantir leur contrat d’assurance vie afin de ne pas souscrire d’assurance de crédit, et ainsi de réaliser des économies conséquentes.

De plus, le nantissement du contrat d’assurance vie peut être une solution fiscalement intéressante pour les investisseurs locatifs désireux de contracter un prêt in fine. Pendant toute la durée de leur prêt in fine, ils ne paieront que les intérêts du crédit, qu’ils pourront déduire de leurs revenus fonciers. A la fin du prêt in fine, ils remboursement leur crédit en une fois à l’aide du capital constitué par leur contrat d’assurance vie.

Le mécanisme de l’opération de nantissement

Concrètement, dans le cas du nantissement d’un contrat d’assurance vie, l’emprunteur reste propriétaire de son épargne. En revanche, la banque devient le premier bénéficiaire du contrat d’assurance vie, et ce jusqu’au remboursement total du crédit immobilier sur lequel porte l’opération de nantissement. En cas de défaillances de remboursement de la part de l’emprunteur, la banque pourra se rembourser directement sur l’épargne nantie.

Au remboursement de la dernière échéance du crédit immobilier, la banque procèdera à l’extinction du contrat de nantissement.

Pour aller plus loin

Bien souvent, la délégation d’assurance permet de souscrire une assurance de prêt individuelle sur-mesure, qui s’adapte au besoin de chacun, notamment aux jeunes et aux personnes âgées. Avant d’envisager le nantissement, il faut comparer les prix.

Simulation assurance de prêt immobilier

Comparez les offres d'assurance

comparez les prix des assurances de prêt en moins de 5 minutes à l'aide de notre formulaire prévu à cet effet, et trouvez les meilleures offres.

Choisir une assurance de prêt

Quelle assurance choisir

nos conseils pour choisir une assurance de prêt attractive, qui propose une bonne couverture en cas de sinistre.