Que faire en cas de faillite personnelle ?

La faillite personnelle correspond à une situation financière dégradée, voir « irrémédiablement compromise », c’est-à-dire que l’individu se retrouve dans l’impossibilité totale de régler ses dettes, et perd tout espoir de voir sa situation s’arranger.

Pour permettre aux personnes en situation de faillite personnelle de s’en sortir, il existe des procédures de « redressement social« . C’est le cas notamment de la procédure de surendettement ou encore de la procédure de rétablissement personnel que nous allons présenter dans cet article.

Ce qu’il faut retenir

En cas de faillite personnelle, vous pouvez envisager différentes solutions :

  • le dossier de surendettement afin de saisir la commission de surendettement
  • le rachat de crédit pour réduire vos mensualités
  • la vente à réméré si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier

La procédure de surendettement

Lorsque vous ne parvenez plus à régler vos dettes personnelles (crédits, factures, pensions, loyers…) de façon durable, vous pouvez vous tourner vers la procédure de surendettement en constituant un dossier de surendettement.

Si celui-ci est déclaré recevable par la commission de surendettement, celle-ci s’engage à trouver des solutions afin de vous permettre de sortir de cette situation de faillite personnelle.

Dans la majorité des cas, la commission de surendettement établira un plan conventionnel de redressement afin de réduire vos mensualités, de rééchelonner vos dettes, et de renégocier les conditions de vos crédits avec vos créanciers. Ce plan de remboursement vous engage de la même manière que vos créanciers à respecter une certaine rigueur dans la gestion de vos finances personnelles, notamment en ne contractant aucun nouveau crédit.

En savoir + : le plan conventionnel de redressement

La procédure de rétablissement personnel

La faillite personnelle touche les individus à différents degrés. Lorsque votre situation financière est jugée « irrémédiablement compromise » par la commission de surendettement, celle-ci propose une procédure de rétablissement personnel.  Il s’agit de la solution proposée par la commission de surendettement pour vous permettre de sortir de cette situation de faillite personnelle dès lors qu’elle estime un plan de redressement classique insuffisant.

Si vous possédez un patrimoine significatif, le rétablissement personnel peut se faire avec liquidation judiciaire. Dans cette situation, le juge fera appel avec votre accord à un liquidateur judiciaire afin de procéder à la saisie de vos biens. Celui-ci se chargera de vendre les biens saisis afin de rembourser vos créanciers et mettre fin à cette situation de faillite personnelle. Si la vente des biens ne couvrent pas l’étendue de vos dettes personnelles, le juge procédera en fin de procédure à l’effacement de vos dettes. Vous serez alors enregistré dans le fichier FICP pendant une durée incompressible de 5 ans.

Si vous ne possédez aucun patrimoine, le rétablissement personnel se fera sans liquidation judiciaire. Le juge procédera alors à l’effacement de vos dettes. Vous serez automatiquement enregistré dans le fichier FICP pendant une durée de 5 ans.

Remarque

Les biens nécessaires à la pratique de votre activité professionnelle, les biens relatifs à la vie courante, ou encore les biens ayant une valeur marchande quasi nulle ne sont pas concernés par cette saisie.

Pour aller plus loin

Si vous êtes propriétaire d’un logement, vous pouvez opter pour la vente à réméré. Celle-ci vous permet de vendre votre logement avec faculté de rachat. Vous pourrez donc continuer à occuper votre logement et le racheter deux ans plus tard.

Rétablissement personnel

La procédure de rétablissement personnel

pour tout savoir sur la procédure de rétablissement personnel et l'effacement de vos dettes.

Vente à réméré

La vente à réméré

éviter la saisie immobilière avec la vente à réméré (ou vente avec faculté de rachat).