Comment garantir mon crédit immobilier ?

Lorsque vous contractez un prêt immobilier, votre banque exigera en général une garantie afin de recouvrir les frais engagés en cas de défaillance de remboursement.

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour garantir votre crédit immobilier :

  • L’hypothèque, la plus courante, dont le coût correspond à environ 2% du capital emprunté
  • L’Inscription en Privilège Prêteur de Deniers (IPPD)
  • La Société de Cautionnement, qui sera intéressante pour les crédits portant sur une durée inférieure à 20 ans
  • La caution mutuelle fonctionnaire, pour les salariés de la fonction publique

Chacune de ses garanties présentent ses propres spécificités. Dans l’optique de minimiser vos coûts, il conviendra de choisir en priorité la caution mutuelle fonctionnaire si vous travaillez dans la fonction publique, en la Société de Cautionnement dès lors que votre crédit porte sur une durée inférieure à 20 ans, et enfin l’hypothèque pour un bien immobilier en construction ou l’Inscription en Privilège Prêteur de Deniers si votre bien est déjà construit.

En revanche, si vous disposez d’une épargne suffisante (assurance vie…), vous pouvez choisir de nantir votre épargne afin de ne pas choisir de garantie spécifique et vous affranchir des frais de la garantie.

Pour aller plus loin

La garantie du crédit immobilier, l’assurance de prêt, le taux d’intérêt et les frais de dossier sont autant de paramètres qui entre en jeu dans l’évaluation du coût total du crédit. Pour réussir son prêt immobilier, il faut comparer les offres disponibles.

Choisir une assurance de prêt

Choisir l'assurance de prêt

les conseils de Super Taux pour choisir une assurance de crédit présentant une bonne couverture, à un prix abordable.

Négocier un crédit

Négocier son crédit

les conseils pour réussir son rendez-vous avec son banquier et négocier son crédit aux meilleures conditions.

Plus de questions / réponses